Activités

Nous ne pouvons plus attendre, nous voulons la DÉCRIMINALISATION complète du travail du sexe au Canada MAINTENANT !
★ En 2013, dans l’affaire Bedford c. Canada, la Cour Supérieure du Canada a jugé inconstitutionnelles plusieurs infractions criminelles en lien avec le travail du sexe. Malgré tout, en 2014, le gouvernement a adopté la Loi sur la protection des communautés et des personnes exploitées qui vise ouvertement à éradiquer le travail du sexe.
★ Au contraire de ce qu’elle prétend faire, cette criminalisation crée un terrain fertile à l’exploitation et au maintien de conditions de travail dangereuses et inférieures aux normes, allant des difficultés à être payé.e.s à l’impossibilité de dénoncer la violence des clients, des employeurs et de la police, et n’aide pas réellement les personnes victimes à s’en sortir ou à être en sécurité. En plus des lois sur le travail du sexe, les lois sur l’immigration encouragent une surveillance accrue des travailleuse.eur.s migrant.e.s qui peuvent faire face à la perte de leur statut, la détention et la déportation.
★ Si depuis les dernières années les TDS et leurs allié.e.s ont rappelé au gouvernement l’urgence d’agir, celui-ci continue d’ignorer ses responsabilités quant à notre sécurité et la protection de nos droits fondamentaux. Face à cette inaction, l’Alliance canadienne pour la réforme des lois sur le travail du sexe a lancée, en mars 2021, une contestation constitutionnelle. Leurs arguments seront entendus durant la semaine du 3 octobre devant les tribunaux de la Cour supérieure d’Ontario.
★ Mais du temps, on n’en a plus, alors que nos collègues et nous continuons de subir la violence de cette loi. Nous exigeons l’ABROGATION de la loi actuelle, la DÉCRIMIMALISATION du travail du sexe et une réelle RECONNAISSANCE de notre statut de travailleur.euse IMMÉDIATEMENT.
Pour conclure cette semaine d’audience, le Comité autonome du travail du sexe (CATS) organisera un 𝐫𝐚𝐬𝐬𝐞𝐦𝐛𝐥𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐥𝐞 𝐯𝐞𝐧𝐝𝐫𝐞𝐝𝐢 𝟕 𝐨𝐜𝐭𝐨𝐛𝐫𝐞 𝐚 𝟏𝟖𝐡 𝐝𝐞𝐯𝐚𝐧𝐭 𝐥𝐞 𝐩𝐚𝐥𝐚𝐢𝐬 𝐝𝐞 𝐣𝐮𝐬𝐭𝐢𝐜𝐞 𝐚 𝐓𝐢𝐨𝐭𝐢à:𝐤𝐞 (𝐌𝐨𝐧𝐭𝐫𝐞𝐚𝐥) 𝐚𝐮 𝟏𝐞𝐫 𝐫𝐮𝐞 𝐍𝐨𝐭𝐫𝐞-𝐃𝐚𝐦𝐞 𝐄𝐬𝐭.
Il n’y aura pas de marche
La durée du rassemblement sera de 1H30 à 2H
Habillez-vous chaudement !

Prochaine rencontre du cats

CATS Comité Autonome du travail du sexe Rencontre